Mise à conformation de votre fusil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mise à conformation de votre fusil

Message par Admin le Dim 24 Avr - 11:51

Mise a conformation de vos armes de chasse
fusil, carabine



MISE A CONFORMATION : EFFET DE MODE ?

Longtemps méconnu, le réglage sur mesure de l'arme à l'épaule du tireur ( en réalité, le reglage de la crosse ) appelé aussi communément, MISE en CONFORMATION, devient, depuis plusieurs années, un argument publicitaire mis en avant par les armuriers pour capter une clientèle plus exigeante.
Que n'entend t-on pas d'ailleurs dans la prose de quelques collègues ?
Le plus souvent le terme inexact de « MISE EN CONFORMITE ou MISE à CONFORMITé » qui consisterait plutôt à mettre une arme non réglementaire conforme a la loi !


MISE EN CONFORMATION : UN PEU D'HISTOIRE

A une époque pas si lointaine, dans les écoles d'armurerie, on étudiait alors des tableaux récapitulant les mensurations des chasseurs, abaques sensées donner les cotes de la crosse en correspondance avec la morphologie du chasseur.
Quel bel outil à l'usage des étudiants armuriers, parfaitement inutile à l'usage d'ailleurs, car faux dans la plupart des cas, et qui désormais dort dans mes doctes archives.
Il a heureusement peu duré ce temps ou je m'aidais du tableau miraculeux pour réaliser des mises a conformations bien inutiles...


MISE A CONFORMATION : MA METHODE LASER COMME EN CONDITION DE CHASSE

Bien souvent, le point de départ d'une théorie débute par un test sur soi même. Pourquoi manquais-je des cibles faciles ?
Petit a petit, ma théorie s'affinait.
Il restait tout à inventer puisqu'aucune méthode ne permettait un réglage fiable à 100 %.
Lorsque le laser apparu, j'avais à disposition un outil permettant simplement de visualiser les tirs avec précision. Mais le laser ne fait pas tout, il est seulement là pour constater l'écart de tir. Quelque temps après était commercialisé un laser équipé d'une cible et d'un écran capable de calculer la mise en conformation idéale. Peine perdue, le système n'a jamais bien fonctionné. Tire t'ont sur le gibier comme l'on tire sur cette cible fixe ? Le gibier tiré, heureusement n'est pas statique comme l'écran; ou à l'arrêt, attendant le coup de grâce du fusil.
Il est un premier principe simple qui consiste à faire les essais laser au plus prés de la réalité du tir de chasse: dans l'urgence, et en simulant la surprise du départ du gibier. Mettons d'abord le chasseur dans les mêmes conditions qu'à la chasse. Les essais de tir doivent reveler les défauts de tir du chasseur...
Ensuite, idéalement, pour mettre a l'épaule une arme de chasse, il est absolument nécessaire de tenir compte de la manière de viser de chaque chasseur ou tireur. Un chasseur, assez souvent, aimerait viser le gibier au coup d'epaule; d'une manière instinctive. Une bonne mise en conformation doit faire oublier totalement le fusil ou la carabine et doit permettre au chasseur de se concentrer sur la cible visée. Le fin du fin en matière de réglage de crosse de fusil, sera de permettre aussi bien une visée instinctive qu'une visée précise et appliquée. Là réside toute la difficulté du bon reglage d'une arme.
Une bonne mise à conformation, réalisée par un maitre armurier qualifié pour ce travail si particulier, doit être calculé au millimètre. Non pas pour une inutile rigueur, mais parce qu'un écart d' 1 millimètre sur la crosse occasionne une erreur de visée de 10 cm à distance de tir. Imaginez dans certains cas qu'une erreur d'alignement de plusieurs centimètres relativement courante, occasionnera une erreur de tir assez considérable qui peut alors se compter en mètre.

MISE EN CONFORMATION : ETUDIONS LA VISION HUMAINE

En quoi le tir de chasse peut il être difficile ? Il faut partir tout d'abord des capacités de la vision humaine.
En effet, l'oeil humain ne permet pas de voir en même temps de prés ou de loin. Faites le test qui consiste à placer votre index devant vos yeux, à environs à 40 cm, puis concentrez vous sur ce même index, il doit vous paraitre bien sur très net. En gardant votre vision concentrée toujours sur ce même doigt, prenez en compte le plan de vision qui se situe à l'arrière, dans l'axe de votre doigt. Si vous restez concentré sur votre doigt, le plan de vision situé vers l'infini sera trouble. Concentrez vous maintenant sur l'infini, votre index vous paraitra maintenant flou à son tour.
Plaçons nous maintenant sur le plan de la chasse ou du tir, votre index correspond aux organes de visée de votre fusil ou carabine, et le plan situé vers l'infini correspond au gibier. Vous voyez bien (façon de parler) la difficulté du tir de chasse, qui vous pousse a vous concentrer d'une manière naturelle sur le sanglier ou la becasse, en vous faisant oublier le guidon de votre arme !
Vous n'avez alors plus aucune précision. Le tir instinctif sans visée appliquée, en montant le fusil pour tirer « au juger », n'est pas permis à tout chasseur ...
Dans certains cas, le chasseur, après s'être focalisé d'abord sur la cible, change de plan pour ramener sa vision sur les organes de visée de son arme. En plus d'une perte de temps, il en résulte une perte de la trajectoire du gibier, forcément néfaste à la bonne réussite.

MISE A CONFORMATION : MA THEORIE DES 4 POINTS

Bien souvent, le nemrod reste persuadé d'avoir bien ajusté son tir en alignant le gibier ou le plateau
avec le guidon. La condition si elle est nécessaire est loin d'être suffisante. Un tir parfaitement réussi induit obligatoirement l'alignement de 4 points :

1/ la cible visée

2/ le guidon (ou point de mire) situé au bout du canon
3/ le centre de la bande pour le fusil, ou la hausse pour une carabine
4/ l'oeil du tireur.

Un seul point vous manque, et vous tirez à coté ! Le plus souvent, pour cette exercice rigoureux, le point qui n'est pas aligné s'avère être le troisième : le centre de la bande de visée. C'est là que vont se loger de nouveau les fameux millimètres, occasionnant des erreurs de tir parfois incompréhensibles pour le commun des chasseurs. Si lorsque vous épaulez, votre oeil se trouve décalé en hauteur (pour la hauteur de tir) ou latéralement (pour la direction du tir), alors votre coup de feu sera mal ajusté. Remarquez qu'il est difficile de tout coordonner parfois en une fraction de seconde.


MISE EN CONFORMATION : LES 3 CHIFFRES DE REGLAGE DE LA CROSSE



La crosse du fusil comme celle de la carabine si elle est industrielle (soit l'immense majorité des armes) est fabriquée selon des cotes assez proches d'une marque à une autre. Retenez la loi des 3 chiffres : 3 6 5 qui correspond bizarrement au nombre de jours d'une année.

Le chiffre 5 correspond au déport latéral moyen en millimètre de la crosse que l'on appelle le plus souvent en termes d'armurerie, Devers de la crosse. Le devers peut être à droite, à gauche, ou nul si la crosse est droite.
Le chiffre 65 correspond à l'inclinaison moyenne en hauteur en millimètre de la crosse, donnée que l'on appelle en terme d'armurerie, Pente de la crosse.
Le chiffre 36 donne la longueur moyenne en cm de la crosse à la détente.
Et si votre crosse n'est pas adaptée, pan, à coté !!!


UNE METHODE DE MISE EN CONFORMATION GARANTIE FIABLE A 100% EXISTE ELLE ?

Une des difficulté pour l'utilisateur du fusil, consiste à savoir si son arme est conforme à sa manière d' épauler. Suis je le responsable des erreurs de tir ou est ce mon arme qui me joue des tours ?
Pour moi la réponse est claire, dans la grande majorité des cas, l'arme ne correspond pas aux critères qui font la spécificité d'épaulement et de visée, en un mot qui marque la signature de chaque tireur.
Et les manières de viser sont multiples:

Un tel aime voir la totalité de la bande de visée, tel autre seulement un partie, voir seulement le guidon au raz de la bande. Un autre épaule en visant plus ou moins de face ou de profil; couche plus ou moins la tête sur la crosse, épaule à droite mais son %u0153il directeur gauche prends instinctivement la visée.

L'échantillon de critères non exhaustifs cités précédemment ,analysés, puis transformés en réglages de crosse, par ma méthode exclusive de mise en conformation, abouti a un réglage très efficace qu'il s'agisse de tir instinctif ou de tir appliqué. Mon expérience me permet de garantir le résultat (je suis le seul en France à procéder ainsi), le chasseur ou le tireur demeurant le seul juge de la réussite de sa mise en conformation. Il peut ainsi si il le juge, à tout moment, redemander un nouveau reglage de son fusil jusqu'à que celui-ci lui donne entière satisfaction.
avatar
Admin
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 54
Localisation : Sambreville

Voir le profil de l'utilisateur http://tirclaysaiseau.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum